Quels sont les avantages du décapage de volets par bain chimique ?

  • 2 août 2021
Quels sont les avantages du décapage de volets par bain chimique ?

Avec le temps, l’usure et le vieillissement agissent sur les matériaux et les dispositifs dans une maison. Ils perdent peu à peu de leur éclat et de leur performance. Les volets notamment ne font pas exception à la règle. Accessibles à l’extérieur de l’habitat, ils sont exposés à de nombreux aléas.

Heureusement, il est possible de les rénover pour en tirer le maximum de profits sur le long terme. Pour ce faire, il est nécessaire de mettre un accent particulier sur leur entretien. Le décapage par bain chimique est une technique très efficace pour l’entretien ou la rénovation d’un volet. Comment bien en profiter ?

Le décapage de volets par bain chimique : qu’est-ce que c’est ?

Le décapage par bain chimique est une technique du décapage industriel. C’est un procédé qui utilise des solutions à base de soude caustique, de solvants ou encore d’acide. Il s’utilise pour rénover, relooker, restaurer ou encore pour donner une seconde vie aux volets. Le décapage par bain chimique est une technique très répandue.

Vous devriez faire appel à une entreprise spécialisée dans ce domaine pour en tirer les meilleurs profits. L’entreprise de décapage de volets en bois à Bordeaux offre d’excellentes garanties. Il faut noter que le décapage par bain chimique s’applique à tous les types de volets. Il peut s’appliquer à des persiennes, à des roulants ou encore à des battants. Cette technique de décapage est subdivisée en deux catégories : décapage chimique sur du métal et sur du bois.

Le décapage chimique sur le métal résulte de l’action d’un acide sur de l’oxyde de métal. Quand il s’agit d’un acier au carbone ou de l’aluminium et de ses alliages, le procédé consiste à mélanger 2 à 15 % d’acide fluorhydrique, 10 % d’acide chlorhydrique et 5 à 15 % d’acide sulfurique. Pour les aciers inoxydables, il faut mélanger de l’eau avec 15 % d’acide chlorhydrique, 15 % d’acide azotique et 5 % d’acide sulfurique.

Pour ce qui est du cuivre et de ses alliages, il faut un mélange d’eau avec 5 % d’acide azotique et 5 % d’acide sulfurique. Le décapage par bain chimique sur du bois est très connu. Il est surtout très utilisé pour éliminer les traces de peinture, de vernis et autres. Un procédé simple fait maison consiste à ajouter 20 à 40 % d’ammoniac à de l’eau tiède.

Par ailleurs, il existe une autre catégorie de décapage par bain chimique. Elle est très peu connue. Il s’agit du décapage en coiffure. Il sert dans le domaine de la coiffure.

Les avantages du décapage des volets par bain chimique

Woman's hands cleaning granite kitchen top in rubber gloves, housekeeping concept

Le décapage par bain chimique offre une panoplie d’avantages. Elle est très efficace pour assurer la longévité et la résistance des volets. Appliquée sur la surface du volet à traiter, la solution de décapage par bain chimique se ramollit et détache tous les corps de la surface. Cette technique de décapage est aussi très rapide. Elle ne nécessite aucun ajout de produit.

En plus d’être rapide, le décapage par bain chimique est facile à utiliser. Il faut tout simplement appliquer la solution sur la partie à nettoyer puis gratter durant quelques instants. Aussi, c’est une technique accessible à tous les budgets. Les produits utilisés pour la préparation de la solution sont très peu couteux.

Quels sont les autres types de décapage ?

En dehors du décapage par bain chimique, il y a d’autres types de décapages. Découvrez quelques-uns.

Le décapage cryogénique

Il s’agit d’une technique utilisée pour éliminer les dépôts et les résidus de goudron, de peinture, de caoutchouc et autres. Il repose sur la projection de pellets de glaces carboniques sur la partie à nettoyer.

Le décapage mécanique

Cette technique se décline en trois catégories. On distingue le brossage et le frottement, le décapage UHP et le décapage par projection d’abrasif. La première catégorie est utilisée sur les bobines à chaud pour enlever l’oxyde.

La seconde catégorie est appliquée sur les parties ayant comme tache de la rouille ou de la peinture. La troisième catégorie est constituée de quatre sous-techniques à savoirs : le sablage, l’aérogommage, l’hydrogommage et le grenaillage.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide