Comment rénover ses volets en bois ?

  • 23 août 2021
Comment rénover ses volets en bois ?

L’aspect de votre demeure est un reflet de votre personnalité. Au nombre des choses dont le mauvais entretien enlaidit votre maison, il y a vos volets. Quand ils sont en bois, ils sont plus vulnérables face aux intempéries. Pour qu’ils ne fassent pas défaut à la beauté de votre maison, il vous faut leur accorder un entretien régulier et adapté à leur matière. Nous vous proposons dans cet article un guide pour réussir la rénovation de vos volets en bois.

Retirer et nettoyer les volets

La première étape du travail est bien le retrait des volets de leurs gongs. Il est en effet préférable de dégonder les volets et de les fixer sur des tréteaux avant de procéder aux travaux de réfection. Les volets peuvent être très lourds et aussi se trouver à l’étage. Faites alors preuve de prudence :

  • Utilisez une échelle ou de préférence un échafaudage.
  • Faites-vous aider par quelqu’un pour dégonder les volets.
  • Faites descendre les volets par la maison.

Il faudra passer ensuite à l’étape de nettoyage. Il s’agit ici d’enlever les écailles de peinture au moyen d’un racloir et d’une brosse métallique. Après, faut-il enlever tous les débris et dépoussiérer les volets à l’aide d’une balayette. Vos volets seront alors prêts pour le décapage.

Décaper les volets

Si vous souhaitez complètement remettre à neuf vos volets en bois, il vous faut procéder en amont à leur décapage. C’est la façon appropriée et judicieuse de les débarrasser de l’ancienne finition et les préparer à une nouvelle. Pour ce faire, passez sur les volets une bonne couche de décapant chimique. Ensuite, attendez 15 à 20 minutes. La peinture se ramollira et formera des cloques que vous pourrez alors facilement racler à l’aide d’une spatule. Servez-vous du racloir pour facilement racler entre les larmes.

Le décapage fini, rincez les volets avec de l’eau claire de sorte qu’il n’y reste plus de traces de décapant.

Attention ! Le décapant chimique est un produit nocif. Portez des gants et mettez un masque avant d’entamer le travail.

Découvrez sur https://www.DU2F.com plus de détails sur comment réussir le décapage de vos volets ou de tout autre meuble, ainsi que tous les outils qu’il vous faut.

Poncer les volets

Avant de passer à l’étape de ponçage, il faut naturellement attendre que les volets soient complètement secs. Commencez le ponçage avec un abrasif à gros grains pour éliminer les aspérités et les échardes. Vous pourrez ensuite en utiliser un plus fin pour correctement aplanir et polir le bois. Une ponceuse vibrante à plateau triangulaire fera bien le travail et vous permettra d’accéder également entre les larmes des persiennes. Une fois le ponçage achevé, dépoussiérez proprement les volets à l’aide d’un chiffon. La tâche peut aussi être plus simple si vous utilisez une ponceuse munie d’un système d’inspiration qui aspire en même temps que vous poncez la poussière.

Appliquer la peinture

Afin de protéger vos volets en bois des intempéries, il faut opter pour une peinture de boiseries externes, une peinture microporeuse. Elle résiste plus au froid, à la pluie et au soleil. Elle laisse respirer le bois et permet l’évacuation de l’humidité. Pour un rendu plus satisfaisant, appliquez d’abord une sous-couche de peinture. Utilisez un pinceau spalter ou un petit rouleau pour peindre les surfaces planes du volet et une brosse à réchampir pour passer entre les larmes.

Ensuite, laissez cette première couche de peinture se sécher pendant le temps indiqué sur le pot puis remettez une autre couche comme finition. Il faudra à nouveau mettre au séchage les volets et à l’abri de la poussière. Enfin attendre tout le temps qu’il faudra pour que la peinture soit parfaitement sèche avant de replacer les volets. Et voilà ! Vos volets en bois sont entièrement relookés !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide